Australien dating service

Meet Australian Singles is part of the dating network, which includes many other general dating sites. As a member of Meet Australian Singles, your profile will automatically be shown on related general dating sites or to related users in the network at no additional charge. For more information on how this works, click here. Choose Good Australian Dating Sites. Of course, the network has many agencies that offer communication with Australian girls. Nowadays, the Internet allows you to level any distance. But if you want the path to happiness to be as comfortable as possible, it is important to analyze the service, paying attention to some factors. Free Dating Australia is super user-friendly! Our quick registration process (less than 1 minute) will allow you to have instant access to all of our amazing online dating website features – very few Australian dating sites offer so much, and the ease of joining our dating site means you get to start connecting and chatting online FAST! LoveAwake.com - the ultimate internet matchmaking service featuring Australian single women for online dating. Whether you're looking for new friends or the love of your life you're sure to find special single ladies for any kind of relationships. Australian singles seeking love and marriage at 100% free Loveawake Australian online singles service. Be the first to meet Australian singles. This is a list of new singles that just have placed their free profiles and ready meet single sliek themselves from Australia. Join now our singles site and search online dating with singles in Australia. The Dating Boutique is providing third best dating service for Australia. It’s 100% free. However there are not many active users on the site. If you would like to meet with Australian people on a free site, you can still use the Dating Boutique. You will enjoy while you are using the site. The Dating Boutique is no longer working at the moment. We are a personalized Asian dating service with a history of bringing couples together since 1980, combined with a singles dinner group which started in 1999. You will deal with Rose, the owner, who has been working as a matchmaker since 1992 and takes it as a passion to help singles. These dating services offer singles a safe online matchmaking community in all regions of Australia, including New South Wales, Northern Territory, Queensland, South Australia, Tasmania, Victoria, Western Australia and the Australian Capital Territory. Why is a Australian Dating Service the Best Option for you? Free Australian dating site helping men and women to find online love! Our 100% free service offers secure and safe dating experience in Australia! australia-chat.com is the best and most serious chating and dating website 100% free dedicated primarily to date between people who are interested by the Australian culture. You Chat with a serious Australian man or You can find easily a Australian girl for marriage in Sydney, Melbourne, Brisbane, Perth, Adelaide, Gold Coast–Tweed Heads, Canberra, and in all Australian cities.

Surveillance high-tech en Chine : un « despotisme numérique »

2019.09.21 15:56 BitterWinterFR Surveillance high-tech en Chine : un « despotisme numérique »

Surveillance high-tech en Chine : un « despotisme numérique »
La Chine associe technologie de surveillance de pointe et méthodes répressives traditionnelles digne d’un État policier communiste pour créer une dystopie orwellienne au XXIe siècle dans la région du Xinjiang et au-delà.
https://preview.redd.it/fkew0xkfdyn31.jpg?width=640&format=pjpg&auto=webp&s=255fb18a493e5cec8fde810695e79715757a6ee6
par Paul Crespo
Skynet, Sharp Eyes, Opération frapper aux portes, Soldat de nettoyage d’Internet : tels sont quelques-uns des termes que les services de sécurité d’État chinois utilisent pour décrire les systèmes de surveillance rigoureux mis en place pour identifier, surveiller, suivre et persécuter des millions de citoyens chinois, notamment les minorités ethniques et les groupes religieux.
Les technologies et systèmes de surveillance de pointe que la Chine utilise, se servent de l’intelligence artificielle (IA) perfectionnée pour traiter et analyser d’énormes quantités de données recueillies à l’aide de la reconnaissance faciale, du test d’ADN, de la biométrie, du GPS, de caméras de vidéosurveillance à haute résolution omniprésentes, d’applications mobiles intrusives, de logiciels, de TV connectées et de drones. Cependant, la Chine associe également cette technologie de pointe à des réseaux d’informateurs à l’ancienne, à une présence policière constante et envahissante, à des avant-postes et des patrouilles, tous intégrés à d’immenses bases de données informatisées.
« [La Chine a] adopté le système de surveillance le plus envahissant au monde, et utilise les nouvelles technologies non seulement pour surveiller, mais aussi pour associer des personnes à leurs casiers judiciaires, à leurs informations sociales, à leur nom et à leur numéro d’identification », a déclaré James Andrew Lewis, expert en technologie au Center for Strategic and International Studies (CSIS). « C’est une association de données importantes, de reconnaissance faciale, et de surveillance omniprésente qui l’a rendu aussi étrangement intrusive ».

Trois méthodes de surveillance

Ce système de surveillance comprend principalement trois méthodes : 1) Collecte massive et sans précédent de données à caractère personnel, 2) surveillance presque totale par des moyens techniques et humains, et 3) analyse et gestion de données à l’aide de l’IA perfectionnée et des opérations de coordination de style militaire. L’objectif final est une base de données nationale sophistiquée permettant aux forces de sécurité de suivre, analyser et surveiller en temps réel ou quasi réel chaque personne en Chine.
Si de nombreux aspects de ces systèmes de surveillance sont utilisés dans toute la Chine, c’est la région autonome du Xinjiang, au nord-ouest de la Chine, où vit la majorité de la population musulmane ouïghoure du pays, qui sert depuis un moment de banc d’essai ou de laboratoire pour certaines des techniques les plus intrusives et répressives. En 2017 le président Xi Jinping a déclaré qu’il était en pleine création d’un « mur d’acier » autour de la région. Une fois qu’ils font leurs preuves dans le Xinjiang, ces systèmes de surveillance sont souvent déployés dans d’autres régions de Chine.
Fergus Ryan, analyste et spécialiste de la Chine à L’Institut australien de Stratégie politique (ASPI), a affirmé que ces systèmes ont été mis en place par Pékin « dans le cadre de la répression des Ouïghours, des Kazakhs et d’autres minorités ethniques » et que la région du Xinjiang constituait « un banc d’essai important pour ce type de technologies de la surveillance »

Collecte massive de données

La Chine est devenue le leader mondial abominable dans le domaine de la collecte de données extrêmement sensibles et à caractère personnel auprès de ses citoyens. Selon Human Rights Watch, les autorités chinoises dans la région du Xinjiang recueillent un éventail complet de données biométriques, y compris les échantillons d’ADN, les empreintes digitales, les scanners de l’iris et les groupes sanguins de tous les résidents de la région âgés de 12 à 65 ans dans le but d’établir une base de données biométrique régionale.
Cette collecte de données se fait principalement par le biais d’une application mobile spécialement conçue à cet effet, tandis que les échantillons d’ADN et les groupes sanguins sont recueillis dans le cadre d’un programme annuel d’examens médicaux gratuits nommé « examens médicaux pour tous ». En 2016, les postes de police du Xinjiang ont également commencé à recueillir des échantillons de la voix des résidents en vue de constituer une base de données vocale nationale qui pourrait être utilisée, par exemple, pour identifier des voix dans des conversations téléphoniques enregistrées.
Pour les personnes désignées comme « personnes à surveiller », ou « personnes clés » les échantillons complets de leurs données biométriques doivent être prélevés, quel que soit leur âge. Ces « personnes importantes à surveiller » sont les personnes que les autorités chinoises considèrent comme étant une menace pour la stabilité du régime, ainsi que leurs familles ; ce sont généralement des membres de minorités ethniques telles que les Ouïghours, et des groupes religieux « illégaux ».
Selon Human Rights Watch, le plan de cette collecte de données biométriques est détaillé dans un document officiel intitulé « Orientations en matière d’identification et d’enregistrement de données précises de la population de la région [autonome ouïghoure du Xinjiang] » (« Programme d’enregistrement de la population »).
Comme Bitter Winter l’a signalé précédemment, la majeure partie des efforts de collecte de données déployés par la Chine inclut également la vaste « Opération frapper aux portes » de type coup de filet lancée à l’échelle nationale en début 2017. Cette opération consiste à envoyer des policiers enquêter et photographier des croyants sur la base de prétextes fallacieux, dans le cadre d’un système de surveillance plus large visant à surveiller particulièrement les croyants dans tout le pays.
Le but de cette opération est de recueillir des informations concernant les activités des groupes religieux inscrits sur la liste des xie jiao et effectuer une surveillance en réseau de chaque croyant. Les données sont stockées sur des ordinateurs dédiés appartenant au Bureau de la sécurité intérieure. Les enquêteurs recherchent également des preuves attestant que des personnes font la promotion des croyances religieuses. Au cas où ces preuves seraient découvertes, une enquête approfondie devra être menée. Ces enquêtes entraînent par la suite une surveillance complète et continue des personnes à travers les projets « Sharp Eyes » et « Skynet », ainsi que d’autres systèmes de surveillance électroniques sophistiqués.

Surveillance totale

Comme l’a souligné le Los Angeles Times, la Chine a installé 176 millions de caméras de surveillance publique et privée pour une population de 1,4 milliard d’habitants, dont certains à chaque pâté de maison dans la capitale, Pékin. Cependant, la Chine compte faire installer 626 millions de caméras sur l’ensemble de son territoire d’ici 2020. Étant donné que la plupart des caméras de vidéosurveillance sont installées en zone rurale et intègrent de plus en plus de fonctionnalités de reconnaissance faciale avancées tel que le tout dernier logiciel de reconnaissance de la « démarche », la Chine deviendra bientôt la société la plus surveillée du monde
Selon un reportage de Radio Free Asia, la société à l’origine de Sharp Eyes prétend avoir développé les systèmes en s’appuyant sur les téléviseurs et les smartphones pour introduire la vidéo surveillance dans les domiciles À partir de 2016, la police dans la région du Xinjiang a également commencé à utiliser des scanneurs portables et fixes pouvant s’introduire dans les smartphones pour extraire et analyser toutes les informations qu’ils contiennent. À présent, ces systèmes de surveillance se répandent discrètement dans toute la Chine. Reuters a rapporté qu’ils s’étendent en ce moment vers des villes comme Shanghai et Pékin.
Les résidents de la région du Xinjiang doivent également installer des appareils GPS dans leurs véhicules, et ceux qui refusent de le faire ne sont pas autorisés à acheter du carburant. Les autorités locales ont même installé des systèmes de reconnaissance faciale qui les alertent lorsque des personnes ciblées s’éloignent à plus de 300 mètres de leur domicile ou de leur lieu de travail.
En outre, depuis 2017, les résidents de la région du Xinjiang doivent installer une application appelée Jingwangweishi, « Soldat de nettoyage d’Internet » pour permettre aux autorités de surveiller leurs téléphones portables. De plus, tous les Chinois résidant en Chine sont de plus en plus surveillés par l’État à travers une porte dérobée introduite dans la très célèbre application de messagerie et de réseau social, WeChat.

Coordination de type militaire

Avec des données relatives à tous les aspects de la vie et tous les mouvements d’une personne, l’État a besoin de l’intelligence artificielle pour traiter le large volume de données relatives à des centaines de millions de Chinois. L’IA permet de reconstituer les habitudes, de détecter les relations et de remarquer les déviances. Selon Dean Cheng, un spécialiste de la Chine à la Heritage Foundation, il est devenu difficile pour les responsables des églises de maison d’organiser, de célébrer secrètement des cultes ou d’informer les étrangers en cas de persécutions.
Afin de gérer et analyser ces énormes quantités de données provenant de tant de sources, les autorités chinoises mettent au point une « Plateforme intégrée des opérations conjointes » de style militaire pour rassembler les données à caractère personnel dans le but de détecter tout écart de ce que les autorités considèrent comme étant « normal », rapporte Human Rights Watch. Le programme génère des listes de sujets à rassembler et à interroger par la police ; beaucoup sont détenus puis envoyés dans des camps de transformation par l’éducation.
La plateforme intégrée des opérations conjointes est une nouvelle doctrine de l’Armée populaire de libération (APL) qui dépend du « système des systèmes de pointe C4ISR (commandement, contrôle, communications, informatique, renseignement, surveillance et reconnaissance). L’application par la Chine de cette doctrine militaire et ces systèmes de surveillance à la police civile montre à quel point le maintien de l’ordre dans la région du Xinjiang est militarisé.

Traquer et réprimer

En fin de compte, tous ces systèmes de surveillance et de collecte de données sont conçus à une seule fin. Tandis que les autorités chinoises prétendent que ces systèmes de surveillance et de suivi sans précédent sont utilisés aux fins de prévention de la criminalité, d’amélioration de la santé ou à d’autres fins inoffensives, leur objectif principal reste la surveillance et la répression de la population, en particulier les Ouïghours et les groupes religieux.
Cette réalité a récemment été mise à nue de manière choquante lorsqu’un expert informatique néerlandais a découvert une énorme base de données chinoise en ligne non sécurisée, qui indiquait que la Chine utilise un système de surveillance appelé « traqueur de musulmans » pour surveiller de près plus de 2,5 millions de personnes, principalement des Ouïghours de la région du Xinjiang. Selon la chaîne de télévision australienne ABC News, Victor Gevers, un chercheur de la GDI.foundation, a découvert des noms, des numéros de carte d’identité, des dates de naissance, des employeurs et des lieux dans une base de données non protégée gérée par SenseNets, une entreprise chinoise engagée par la police chinoise.
Des rapports ont montré que la base de données en question contenait des renseignements relatifs à 2 565 724 personnes et 6,7 millions de coordonnées géographiques indiquant l’emplacement de chacune d’elles au cours des dernières 24 heures. Selon Gevers, ces données avaient été étiquetées à l’aide de lieux tels que mosquée, hôtel, cybercafé, restaurant, poste de police, et d’autres endroits où se trouvaient des caméras de surveillance. Ces lieux avaient apparemment été enregistrés au passage de ces personnes devant des caméras en positions fixes qui ont fourni des vidéos pour la reconnaissance faciale.
« Cette solution de reconnaissance faciale et d’identification personnelle non sécurisée a été conçue et exploitée à une seule fin », a-t-il écrit sur Twitter : « Il s’agit d’un « traqueur de musulmans » financé par les autorités chinoises dans la province du Xinjiang destiné à surveiller les musulmans ouïghours ». D’ici 2020, la Chine prévoit d’utiliser ces systèmes de surveillance complets pour surveiller tous les Chinois. Cependant, celle-ci peut ne pas limiter sa surveillance de la population à la Chine.
Comme Bitter Winter l’a souligné, la récente arrestation à Vancouver, au Canada, de Meng Wanzhou, vice-présidente du conseil d’administration et directrice financière de Huawei Technologies Co. Ltd, la plus grande société privée chinoise a avivé les inquiétudes selon lesquelles la Chine a l’intention d’étendre ses techniques de surveillance à l’échelle mondiale, bien au-delà de la Chine par le biais d’entreprises comme Huawei, voire même détourner éventuellement la nouvelle génération du réseau 5G mondial à ces fins.

Censure et endoctrinement numériques

Afin de compléter le tableau orwellien en Chine, des géants occidentaux de la technologie comme Apple sont complices de la Chine dans sa répression parce qu’ils censurent les sites et les applications de défense des droits de l’homme et de la liberté religieuse, dont Bitter Winter. De plus, en janvier 2019, le PCC a lancé une nouvelle application disponible pour les plateformes Apple et Android, « Étudier Xi (Xue Xi), rendre le pays plus fort », disponible sur le site Web xuexi.cn. Cette application offerte par le Centre de recherche sur l’opinion publique du Département central de la propagande du PCC, est obligatoire pour l’ensemble des cadres et membres du CCP.
Comme l’a noté Bitter Winter, le nom de l’application repose sur un jeu de mots en chinois. « Xi » est le nom de famille du président, mais également le deuxième caractère du mot xuexi qui veut dire « étudier ». Ceci implique que l’étude des discours du président est la plus importante de toutes les études. Apple, qui censure d’autres applications, a rapidement rendu service au PCC comme l’ont fait d’autres plateformes, et l’application « Étudier Xi » fonctionne désormais à plein régime.
En Chine, le terme « dystopie orwellienne » pourrait s’avérer trop faible pour décrire le despotisme numérique toujours croissant du PCC.
Rectificatif (22 mars 2019) : il y a erreur dans le texte original sur le nom de la société qui a conçu la technologie Sharp Eyes. Il ne s’agit pas de Bell New Vision Co., mais de la société Aebell Technology Corporation basée dans le Guangdong.

https://fr.bitterwinter.org/surveillance-high-tech-en-chine-un-despotisme-numerique/
TAGGED WITH: DROITS HUMAINS, MESURES DE « STABILISATION » DU PCC, SURVEILLANCE, XINJIANG
submitted by BitterWinterFR to u/BitterWinterFR [link] [comments]


2013.07.12 21:40 tabledresser [Table] J'ai été la prof de self-defense de femen, groupe que je ne soutiens plus. Pour ceux que ça intéressent, j'ai ce mois-ci un reportage sur le sujet dans le magasine Rise. Le sondage r/france indiquait en vouloir donc AMA.

Verified? (This bot cannot verify AMAs just yet)
Date: 2013-07-12
Link to submission (Has self-text)
Link to my post
Questions Answers
Comment réagis-tu à l'asile politique accordé par la France à Inna ? Lorsque tu étais encore membre (l'étais-tu?) des FEMEN, as-tu vu des politiques venir au QG ou soutenir les FEMEN ? Si oui, lesquels? La monopolisation du féminisme français par ce groupe étranger cause t-il du tort au combat mené depuis un siècle ? Je suis à la fois rassuré de l'asile politique accordé à Inna et déçue. Rassuré car je ne souhaite pas voir une femme, ou tout simplement un activiste politique quel que soit son sexe, emprisonné pendant des années pour un acte de vandalisme (la croix coupé) et l'opinion publique en France a beaucoup soutenu les pussy riots ; la sentence en Tunisie m'a paru franchement ridicule même si je ne soutiens pas cette action. Cela étant dit je suis déçue car les actions Islamophobes de femen, entre autre, ne font que jeter encore plus d'huile sur le feu et la France n'a pas franchement besoin de ça en ce moment.
Je n'ai pas vu de politiques passé au lavoir, en revanche le soir de l'actions en mariés pour la manif du mariage pour tous (janvier ou février je crois), je sais que Inna avait été invité avec deux autres filles à une soirée avec des gens du PS. Avant moi je sais qu'il y a eu une femme nommé Nadia El-Fani dans femen, qui me semble être connecté au PS mais je pense que cela s'arrête là. L'emprisonnement en Tunisie a je pense montré que les connections politiques que femen auraient pu avoir en France sont plutôt non-existantes.
Femen fait actuellement une monopolisation plus que Française du féminisme puisqu'elles sont connus même en dehors de l'Europe (j'ai parlé à des gens Australiens hier qui savaient qui elles étaient) or comme je l'ai précisé cela fait effectivement beaucoup de tort au combat mené depuis un siècle, tout simplement car elles ne sont pas un groupe féministe, à peine un groupe de radical. Les féministes -et j'en connais beaucoup- ne souhaitent pas la domination des femmes, elles souhaitent l'égalité. Inna a très clairement dit dans Charlie Hebdo qu'elle voulait une societé dans laquelle les femmes ont plus de pouvoirs que les hommes. Inna n'a aucune conception du 'sisterhood', principe de base du féminisme qui impliquent que l'on respecte un minimum les autres femmes autour de soi, or Inna n'a aucun respect pour qui que ce soit, ni les femmes qui ne sont pas comme elle, ni les autres féministes, ni les journalistes etc.
D'où vient leur argent ? Elles ont deux-trois sponsors très connus (parmi eux DJ Hell je crois) et sinon des supporters de femen. J'ai ouï-dire que la leadeuse Allemande était ami d'un grand Oligarque Russe ou Ukrainien mais je ne peux pas le confirmer car je n'ai aucune preuve de ça. A savoir que la rumeur parti d'un article il y a un an comme quoi femen avait des maquilleurs, coiffeurs, stylistes etc. pour les actions, c'est totalement pipot.
Allez on est entre nous tu peux le dire. C'est les francs-maçons trotskistes, les sionistes de la CIA ou les reptiliens? Pire: Darth Vader!
J'ai toujours un peu de mal a comprendre leur revendications et surtout la relation entre leurs actions et leur revendications. Comment justifient-elles elles-mêmes leurs opérations? C'est effectivement un des problèmes de femen, il y une vraie fainéantise intellectuelle alors que Inna/femen a eu le soutien de gens qui voulaient la guider un minimum pour faire des actions intelligentes. Il y a eu un manifeste de publié dans Charlie Hebdo en Mars (à moitié visible sur leur site dans un scan illisible si on fouille bien la rubrique news) et un livre mais celui-ci n'est pas vraiment cité.
En revanche, j'ai entendu plusieurs fois certaines membres parler du manifeste avant qu'il soit publié, et insister sur le fait qu'il devait être rédigé pour que les positions de femens soient claires.
J'ai été présente lors d'une discussion (Inna n'était pas là) de cette fameuse convention érotique et il y avait des propos très intelligents, divergents et un consensus sur le fait qu'il n'y a pas assez d'influence féminine dans le porno qui est fait pour une consommation masculine.
Inna, elle, est incapable de voir au-delà de ce qui se passe en Ukraine pour la condition féminine et tout est donc fait à sa sauce.
Quelle était la phrase exacte d'Inna au sujet des vieilles féministes et de leurs écrits poussiéreux (SIC!)? Je ne connais pas les propos de Palpatinna par coeur mais tu peux trouver cette phrase sur beaucoup d'articles.
Il me semble que c'était quelque chose comme 'les féministes aujourd'hui sont de vieilles femmes derrière des bouquins' ; ironique car en Ukraine elle et la leadeuse de la branche DE ont fait une espèce de pub pour inciter les gens à lire... Un truc dans le style 'si tu ne lis pas je ne sortirais pas avec toi' ha !). Bon en revanche j'ai entendu plusieurs femens dire que la phrase avait été sortie de son contexte. Va savoir, vu son égo surdimensionné (elle a tout de même dit il y a une ou deux semaines sur on n'est pas couché que femen était le premier féminisme de rue, sympa pour les suffragettes par exemple) elle serait capable d'avoir dit ça...
J'avais lu je ne sais où que leurs entraînements self défense n'avaient été en fait que très rares et effectués devant des journalistes pour promouvoir le mouvement Qu'en est-il? Comment t'es tu retrouvée à être leur prof? Combien de séances as-tu menées et comment est-ce que c'était organisé? Combien de filles? Est-ce que certains hommes font partie du groupe de près ou de loin? (Inna revendique que le mouvement est seulement féminin et qu'elle refuse les hommes mais j'imagine et j'espère que certaines membres ont essayé d'en discuter?) As-tu pu assister à leurs réunions pour décider des manifestations à organiser? C'est donc Inna qui a toujours le dernier mot? Ses amies du groupe initial t'ont-elles parues toujours aussi solidaires (passives)? Très rare : non je suis venue très souvent les samedis et leur avait même dit que quand j'étais en France mes samedis leurs étaient réservé. Parfois c'est vrai que ce n'était pas possible parce qu'il y avait une action, ou c'était Noël et personne n'était là, ou moi je n'étais pas là comme je partage mon temps entre différents pays. En revanche j'ai fait un effort pour être un maximum en France pendant cette période et je leur avais consacré beaucoup de mes samedis (plus le temps de préparer mon cours dans la semaine). Il y a eu plein de séances sans journaliste (dont une hyper sympathique dans un parc ou un groupe de racaille sont venus nous emmerder avec des bâtons) ; franchement même si c'est sympa de se voir en photo ou mentionné dans un article, c'est évident que ma démarche n'était pas pour ça. D'ailleurs je n'avais pas réalisé l'ampleur médiatique, la première séance il devait bien y avoir une vingtaine de journaliste avec des grosses caméras et honnêtement c'était assez emmerdant de devoir leur dire toutes les deux minutes 'bon vous pouvez me laisser 30cm d'espace pour que je puisse enseigner sans donner un coup de coude à quelqu'un'. A une séance ils ont fini par interviewer toutes les filles présentes jusqu'à ce que je réalise 'ok je n'ai plus d'élèves'. J'ai donc accepté de répondre aux questions d'une journaliste jusqu'à ce que Inna viennent me faire des reproches comme quoi je n'étais plus en train d'enseigner, c'était juste débordant de mauvaise foi. Oui j'ai vu Caroline Fourest plusieurs fois, j'ai même été chez elle avec les autres après l'action civitas. Je ne peux pas parler pour les autres en revanche je peux te faire part une histoire assez hallucinante (désolé ça fait un peu les feux de l'amour mais ça permet de comprendre le niveau) : en bref Inna a fait courir la rumeur que Caroline voulait coucher avec elle, j'ai entendu ça de plusieurs personnes. Moi je n'avais aucune idée de qui était Fourest donc why not, ça m'a semblé crédible. Elle a même fait allusion à la chose après l'action en marié disant, lorsqu'une fille lui a demandé si elle irait chez Caroline après, 'well no, obviously I won't go, you know'. Or selon une ex-femen qui la connaît un peu cela est archi-totalement-faux. Caroline est dans une relation et très amoureuse de sa partenaire depuis longtemps, et puis bon Inna est hétéro donc tout cela n'est pas logique du tout. Voilà.
Je ne suis pas franchement sûre que les femmes que j'ai rencontré chez femen (qui sont aujourd'hui presque toutes parties sauf 2-3) étaient 'amie' avec Inna.
Je n'ai pas assisté aux 'réunions', qui se passait en semaine tout simplement car je suis toujours très occupé et c'était déjà beaucoup de leur donner mes samedis. Mais oui c'est Inna qui a le dernier mot, j'en ai parlé dans un autre commentaire sur l'action au salon érotique, j'étais présente lors d'une discussion sur la chose.
Des racailles avec des bâtons qui attaquent un groupe de self defense? Pas des lumieres ceux là... En même temps, c'est les même qui m'agressent non-stop quand je suis à Paris sans réaliser que après 10 ans de jiu-jitsu je suis un peu programmé comme robocop... Les mecs se disent 'oh des petites jeunes femmes frêles et sans défense, on va aller les faire chier' parce que ce sont des putains de lâches et qu'ils n'osent pas se frotter à des gens de la même taille qu'eux.
une histoire assez hallucinante. Speechless Sinon une autre "ex" m'a dit que Inna lui avait dit qu'elle trouvait les françaises "moches et gamines". Bon je sais on est dans le ragot mais c'est totalement son style de dire ça (et puis elle est jeune), cette fille n'a aucune démagogie.
Pourquoi ne pas plutôt créer des liens avec les partis politiques et injecter les idées novatrices dans les circuits ministériels, ce qui est un travail beaucoup plus lent mais qui fini par un processus législatif ? C'est bien ce que tente de faire d'autres groupes comme Osez le féminisme ou d'autres plus petits mais bien sûr ces groupes sont moins médiatisés donc c'est plus difficile.
La Femen qui a été maitrisée par un bodygard à Bruxelles, lors de l'action contre le PM Tunisien, tu trouves la mesure disproportionnée ou bien pour toi c'est juste un garde du corps qui réagit à une agression potentielle ? Est-ce que tu les entrainais à se défendre dans de telles situations ? Oui et non. D'abord, dans ce genre de situation, et c'est pareil dans mes entraînement qui peuvent être très violent, il faut toujours prendre en compte la taille de l'attaquant, elle n'avait pas l'air d'être une montagne de muscle donc il me semble que c'est une manière de maîtriser l'activiste un peu disproportionné. En revanche, cet homme fait son boulot, nous avons dans nos clubs plusieurs personnes qui bossent dans la sécurité et quand il s'agit d'un chef d'état, la sécurité sera sans pitié. Honnêtement je me suis dit qu'elle avait de la chance de ne pas s'être fait tirer dessus ou de finir gravement blessé. Tout comme le GUD nous attendait à l'action civitas, la sécu s'attendait sûrement à les voir, heureusement pour elles sur ce coup car il n'y a pas dû y avoir d'effet de surprise. Le problème fondamental et qu'il est impossible de faire la distinction entre les fois où elles se font vraiment attaquer (comme civitas, j'y étais et c'était très violent) et celles où c'est exagéré car Inna leur enseigne de se jeter à terre (une technique classique dans l'activisme donc ça c'est assez normal) et d'avoir l'air de souffrir le martyre pour les photographes. Ceci étant dit, Inna envoie ses activistes face à tous les dangers et se fiche éperdument des dangers qu'elles peuvent courir.
D'accord avec tout, j'ai vraiment hâte qu'elles s'arrêtent mais ça n'a malheureusement pas l'air d'être parti pour. Effectivement ça n'a pas l'air parti pour... Deux choses par contre : Il semblerait que Inna (je parle souvent d'elle plus que 'le groupe' car femen a une hiérarchie et c'est elle qui dirige) se concentre sur la branche Espagnole à Madrid, à mon grand regret puisque j'y ai vécu et y passe encore beaucoup de temps. Deuxièmement il était question qu'elle aille au Brésil, pays qui bénéficiera d'une grosse couverture médiatique avec la coupe du monde et les JO à venir. La leadeuse de la branche Brésilienne a d'ailleurs été évincé récemment, comme par hasard.
J'ai assisté à peu de discussion avec Inna (d'ailleurs même quand j'enseignais, elle restait une minute, ne faisait aucun effort et cela depuis le premier jour, disait que les techniques ne marchaient pas, puis partait parler à des journalistes). A la base de l'idéologie femen, il y cette idée que la religion opprime beaucoup les femmes. Je suis d'accord avec cela (même si je garde un respect pour les religions de chacuns, chacunes et connaît des gens qui vivent leurs croyances avec beaucoup de tolérances et d'intégrité) or j'ai trouvé un manque de distinction entre les organisations religieuses (homophobes, anti-avortement ou contraception etc etc.) et les gens lambdas qui sont croyants et vivent leur spiritualité dans le respect des autres. Il y avait tout de même un gros amalgame dans les discussions que j'ai pu entendre. Tout cela est très visible sur leur page facebook où elles ont déjà publié des choses hallucinantes comme 'les musulmans sont non-grata dans le monde civilisé'. Arfe.
Après l'anglais, je pense qu'il n'y a qu'en France que ça coince car on est très protecteur de la langue française. L'anglais est logique pour un mouvement qui veut être international et être diffusé un max dans les médias. Logique donc, mais aussi problématique car la situation des femmes est très différente d'un pays à l'autre et on ne peut pas défendre le féminisme partout de la même manière ; Inna n'a pas l'air de pouvoir faire la différence entre l'universalisme d'un message féministe et les méthodes pour le diffuser.
Du coup si Inna a décidé de se concentrer sur l'espagne ne penses tu pas que c'est peut être parce qu'elle a (enfin) perçu les reproches faits en france et décidé de tenter sa chance ailleurs sans accepter de se remettre en question? Déjà elle doit savoir que c'est la merde en Espagne, il y a eu de grosses manifs ces dernières années avec des millions de personnes donc elle sait qu'il y a beaucoup de gens en colère, et surtout beaucoup de jeunes. Et puis le mouvement Occupy est partie de là, avec le mouvement des Indignados donc les Espagnols ont un côté un peu plus punk-anar que les Français. Elle doit aussi sentir une lassitude des médias, même moi j'ai vu le nombre d'entre eux qui venaient au QG diminuer de mois en mois. Ca a dû repartir un peu avec cette histoire en Tunisie mais bon c'est comme Lady Gaga, tu peux pas faire du buzz pour toujours. Palpatinna n'accepte aucun reproche donc je ne pense pas que ça soit ça.
Quelle race de chat? - Tu préferes jiujitser : 1 canard de taille de cheval, ou 100 chevaux de taille de canard? - Quel avenir pour la nature, et quel chemin pour nos enfant? • Siamois.
• 1 canard de taille de cheval, les gens petits pour les prises et les projections c'est vraiment galère.
• Pas glorieux. On a des enfants ensemble ?
Non pas le canard de taille cheval. Un canard c'est super agressif et peut être dangereux déja en format classique. De la taille d'un cheval il peut te tuer d'un battement d'aile ou de bec. C'est unidan qui a répondu comme ça à la question. U/unidan est biologiste, ce n'est pas quelqu'un qui fait des arts martiaux donc si l'on parle de combat, je pense que ma réponse a peut-être plus de valeur que la sienne exceptionnellement ;)
Je connais peu les mouvements féministes, en fait, mais t'est il arrivé de voir des hommes impliqués dans ces mouvements? Si oui, comment étaient ils intégrés? Oui, il y a des hommes dans femen mais ils ne sont pas des 'activistes' visibles. Un photographe par exemple, un qui faisait des vidéos aussi et un qui s'occupait des comptes je crois bien. Après dans les mouvements féministes oui il y a une certaine quantité d'homme, pas assez à mon goût car l'égalité est l'affaire de tout le monde et les hommes ont autant à y gagner que les femmes, mais il y en a bien heureusement!
On a entendu ici des accusations de racisme (elles ne voulaient pas défiler à côté de "bougnoules" ou un truc du genre). Une amie qui était activiste a crée une page facebook avec d'autres ex-femens où elles évoquent ce genre de choses plus en détails, comme elles ont connus femens encore plus en profondeur que moi. Je vais lui demander si elle veut répondre.
Peux-tu confirmer ou infirmer à quel point leur haine de l'islam influence leur vision des arabes ? Donc pour te répondre. Déjà je pense que leur page facebook parle d'elle-même. Il y a 2 jours elles ont postés une photo de leur action prière devant l'ambassade de Tunisie avec marqué 'happy Ramadan'. C'est totalement gratuit et ça n'a aucun rapport avec le féminisme. Toutes les actions récentes puent le colonialisme, soutenir Amina oui, s'instaurer en sauveur des femmes du monde arabe franchment arfe. Ces femmes ne sont pas des enfants et elles peuvent s'exprimer (à savoir d'ailleurs qu'il y avait des femens en Tunisie, mais elles ne faisaient pas topless donc Inna considerait qu'elles n'étaient pas 'femen').
: retrouvé le commentaire ça date de 5 mois alors c'était pas facile. "ce qui est sure c'est que (S) et (L) ont été virées dès que le groupe a atteint un nombre suffisant de personne (une dizaine) et même si y avait d'autres raisons, je suis sure que leur âge (la quarantaine passée) y était pour quelque chose, et c une drôle de coincidence qu'elles soient justement rebeus toutes les deux". Elle a précisé aussi que les femen sont très prudentes, ce que j'ai pu aussi constaté car il y avait pas mal de choses faites au niveau d'Inna dont tout le monde n'était pas informé.
Connais-tu antigone, si oui quelle est ton opinion? Oui je connais ce groupe dont j'ai une opinion très, très négative. Heureusement elles n'ont pas la renommé de femen et je doute qu'elles fassent grand chose. Elles sont un groupe anti-féminisme et après avoir lu leur 'manifeste' il semble clair qu'elles souhaitent retourner au moyen-âge. Elles prennent comme exemple de société égalitaire la Grèce antique sans avoir visiblement pris la peine d'en rechercher l'histoire. Elles veulent encore plus que femens que les femmes rentrent dans un moule (style bobone qui ferme bien son clappet à la maison) et prétendent qu'il y a un modèle de 'vraie' femme qui est aujourd'hui en péril.
Link to lahorde.samizdat.net
Ce n'est pas grâce à des femmes comme elles que je peux aujourd'hui pratiquer le jiu-jitsu...
Ah, et toutes celles que je connais font des sports de combat/self-défense (en plus d'autres sports) et son parfaitement indépendantes et émancipées Alors elles feraient bien de revoir leur discours car ce n'est pas ce qu'elles prônent. Dire aussi que la femme est le complément de l'homme c'est totalement homophobe.
(sans être des dégénérées complètes). Le fait que tu ai ajouté cela. Voilà tout est dit. A tes yeux et les leurs quelqu'un comme moi serait une dégénéré. Tu sais j'ai plein de tatouages, de piercings, je joue de la guitare éléctrique, je ne compte pas avoir des enfants ou me marier, je sais très bien ce que je suis aux yeux de femmes comme elles essentialistes. Et je sais aussi que sans les mouvements féministes tout cela ne serait pas possible dans ma vie (une très longue histoire de la femme tatoué au passage, vu comme une prostitué et tout le reste pendant bien longtemps après que les tatouages hommes soit plus ou moins acceptés chez l'homme). Le fait qu'elles aient fait leur vidéo toutes en jolie robe blanche pour se montrer comme le contraire de femen qu'elles voient comme putassière en dit long.
Je ne doute pas que certaines sont des filles très sympas mais elles sont anti-féministes et s'en réclament.
Ah ok t'es anti-fa, je vais chercher le pop-corn... Ah bon ? C'est être anti-fa que de ne pas vouloir que les femmes se tapent toutes les tâches ménagères ou puissent se faire violenter comme au moyen-âge ? J'ai constaté ce que cet article explique. Je ne vois pas l'intérêt de ramener ce genre de sujet ici alors même que je dénonce les extrêmes. Je ne suis pas entièrement française donc très sincèrement les gué-guerres politiques et médiatiques autour de Clément et autres ne m'intéressent pas franchement quand je vois que dans mon autre pays on est en train de retirer le droit à l'avortement et que des gens crèvent parce qu'ils ne peuvent pas se payer des soins médicaux, ou même qu'il y a aussi des problèmes graves en France.
Je sais pas si tu es sur Reddit depuis longtemps mais sur chaque AMA tu trouveras des provocations. N'y réponds pas. Deux, trois ans mais jamais fait de AMA, merci de ton conseil.
Explique-nous plutot ce qui te deplait dans la Grece antique puisque tu à l'air d'etre une specialiste, au moins on apprendra quelquechose... Tu n'es sûrement pas plus un spécialiste de la Grèce antique que moi.
Aie un minimum de respect envers les gens à qui tu t'adresses. Je ne sais pas à quelle genre de réponse tu t'attends lorsque l'on me demande mon opinion sur un groupe encore plus niais et encore moins réfléchi que femen et qui de plus n'évoluera jamais car les médias n'en ont rien à faire d'elles.
Et puis si être anti-fachiste est devenu une insulte aujourd'hui, alors au-delà de cette discussion qui n'a aucun rapport, ca ne me pose pas de problème d'avoir cette étiquette. Je te remets la définition car tu ne sembles pas la connaître (tu vois moi aussi je peux être condescendante avec toi) :
Et un point Godwin, un !
Parler de taches menageres dans le contexte de la lutte feministe c'est ... Derisoire. Pourquoi donc ? Cela fait partie des rapports homme-femme.
C'est un probleme prive. T'es pas contente, tu te casses. C'est pas complique. Wow, bravo le victim-blaming. Visiblement tu n'as pas idée de ce que c'est que d'être en couple, de n'avoir nulle part où aller, d'avoir des enfants ensemble etc.
C'est CA ce que toi tu appelles du "victim blaming"? Eh ben. Oui, c'en est même la définition. Prochaine étape : "Tu t'es fait violé ? T'avais qu'à pas être bourré à cette fête."
J'ai toujours trouvé le groupe FEMEN inutile, pourquoi as tu rejoins ce groupe ? Pour moi elles se battent juste pour être vue à la télé plutôt que de se battre pour leur vraie cause. Elles sont ukrainiennes mais font plus de bruit en France qu'en Ukraine alors que la situation des femmes n'est pas la même dans les 2 pays. Qu'elles étaient tes opinions sur elles avant que tu les rejoignent ? J'ai rejoint ce groupe après avoir vu leur action à IKEA et devant le ministère de justice après le verdict de Créteil (à savoir que je n'ai jamais officiellement été activiste topless même si j'ai été sur les actions), des actions que je trouvais vraiment moderne et osé. Pour ma part, cela faisait longtemps que j'admirais des personnes comme Annie Sprinkle qui ont utilisé leur corps à des fins féministes et politiques, ou même quelqu'un comme Ovidie dont j'avais lu le livre Porno Manifesto. Leurs actions ne me choquait donc pas du tout.
J'avais aussi lu que Inna avait été plus ou moins kidnappé par les forces de l'ordre (en Biélorussie je crois) et on lui avait coupé les cheveux (ça se voit d'ailleurs car elle a des rajouts). Ca faisait longtemps que je réfléchissais à enseigner à des groupes de femmes au-delà de mon club, car je trouve navrant que la culture populaire montre souvent les femmes comme ne pouvant rien faire lorsqu'elles sont attaqués physiquement (ce qui est faux). Il me semblait que savoir se défendre un minimum pourrait leur être utile et je les ai donc contactés.
A savoir qu'en France il n'y a qu'Inna qui est Ukrainienne (la leadeuse Allemande et une autre fille du groupe Ukrainien passent de temps à autres mais ne sont pas là tout le temps).
Je suis peut être a coté de la plaque, mais après les discussion sur le coté matcho de la culture Geek et du jeux video. J'ai bossé dans le jeu vidéo, je ne te raconte pas... Dans une grosse boîte les mecs avait carrément fait une liste nous classant de plus à moins bonnes... gnnn -_-
J'ai trouvé the last of us vraiment génial. Que des femmes fortes dans ce jeux :D C'est cool ça ! Je vais regarder, merci ! Heureusement que j'ai grandi avec Xena, sailor Moon et Buffy au niveau culture populaire...
Je ne suis pas du tout branchée jeux vidéos mais à ce sujet une gameuse dénommée Mar lard a sorti tout un dossier sur le sexisme dans la communauté: Link to www.dailymotion.com. Merci du lien !
Ca n'a absolument riede specifique a l'informatique; voire, c'est surement moins present dans l'informatique qu'ailleurs. En tous cas, je ne l'ai jamais vu. On ne parle pas d'informatique, on parle du milieux gamer.
Je pense que c'est vraiment lié aux industries très masculinisées. Je bosse dans une société qui vend des services à des banques. Tous les vendeurs sont des mecs. Ils pourraient faire pas mal de progrès... Oui je le sais bien malheureusement puisque je suis dans plusieurs milieux, tous très masculins...
Tu parles énormément de Inna et je comprends bien pourquoi, mais tu as aussi mentionné un groupe Facebook qui parle de certains soucis au sein du mouvement. Je suis assez ignorante j'avoue, donc explique comme si j'avais 5 ans : il y a beaucoup de désaccords dans le groupe / gens comme toi qui critiquent, ou ça reste une sorte de "secte politique" ? Alors la page femen que je mentionnais c'est celle-ci : Link to www.facebook.com
C'est un regroupement d'ex-femens des différentes branches. Après oui, il y avait des désaccords au sein de femen, mais bon Palpatinna menaient un peu son monde à la baguette. Elle a essayé avec moi le premier jour en me disant 'les filles ne doivent pas rire pendant l'entraînement, je veux qu'elles soient toutes en ligne' (oui vraiment) et je l'ai prévenu calmement que dans nos clubs on enseigne pas comme ça et que je ne le ferais donc pas.
Tiens une bonne anecdote pour illustrer un peu ta question : un ami à moi voulait mettre femen, et particulièrement Inna dans un clip comme il est dans un group assez engagé politiquement. J'ai donc envoyé à mail à plusieurs filles du groupe leur demandant de relayer l'info à Inna. Sachant que c'était une opportunitté assez cool puisque eux venaient de sortir un album et que ça passait un peu niveau radio etc. Aucune des filles n'a voulu lui transmettre l'info pour différentes raisons allant de 'ça ne me concerne pas' à 'moi Inna je ne lui parle pas'... Cette dernière phrase d'ailleurs je l'ai entendu plus d'une fois. Il n'y avait pas de critiques ouvertes, mais tout de même pas mal de gens en désaccord.
Est-ce que ton investissement dans les Femen a fait évoluer ton engagement féministe ? As-tu envie de t'investir dans une association plus française ? Les femens étaient-elles en majorité des "primo-militantes" ? J'entends par là, est-ce leur premier engagement militant, ou venaient-elles d'autres associations, séduites par la force de frappe de la médiatisation des actions ? Mon investissement dans femen est une expérience qui m'a permis de voir un peu où en était le féminisme dans ma génération. Je n'ai malheureusement aucune envie de m'investir dans un autre groupe ici (je cherchais justement un autre groupe à qui enseigner et j'ai renoncé, je vais essayer d'enseigner des groupes de femmes 'lambdas' ce qui a finalement toujours été mon but) car avec tout ce que j'ai pu voir depuis un an jour pour jour (j'ai fait une action avec un autre groupe le 14 Juillet dernier), je trouve qu'il y a trop de factions, de clans et de divisions dans les groupes féministes en France. J'ai vu une quasi-baston à la manif du verdict de Créteil entre un groupe pro-sexe et un autre et j'ai trouvé ça vraiment navrant. Attention je ne dis pas qu'il n'y pas de groupes bien ou des milliers de féministes qui font du super travail. Aussi, à peu près tous les groupes féministes ici sont anti-légalisation de la prostitution, anti-porno etc. et ça ça ne colle pas à mes idées (qui peuvent changer bien sûr suivant les recherches faites à ce sujet et les nouvelles informations auxquelles je peux être confrontés). Je suis à moitié Américaine et ma culture féministe est bien plus Anglo-saxone que Française donc je m'investirais de nouveau dans un groupe lorsque je re-partirai aux US l'année prochaine. Il y avait deux-trois femmes qui avaient fait du militantisme ailleurs, dans plus d'une organisation même. Sinon la majorité était primo-militantes. Il y avait fille avec qui j'étais resté en contact que les autres avaient accusé de n'être venu que pour se voir dans les journaux et plus ou moins banni, elle était Franco-Ukrainienne je crois. Lorsque je lui ai reparlé quelques mois plus tard elle m'a tenu une analyse tout à fait perspicace du groupe.
Tu as cité Ovidie dans une de tes réponses. Te considères-tu plutôt comme une féministe pro-sexe (A la Viriginie Despentes) ou une féministe radicale (Plus Osez Le Féminisme dans l'esprit.) ? Est-ce que des débats sur ce type de questions avaient lieu au sein de l'association Femen ? En présence d'Inna (Le mouvement Ukrainien semble clairement radical, mais est-ce aussi clair en France) ? Bonne question merci, je sors là mais je te réponds ce soir. J'ai pas mal de choses à dire sur le sujet comme je suis effectivement pro-sexe et que femen est anti légalisation de la prostitution. J'ai aussi fait une action avec la Barbe l'année dernière. Oui des débats de ce type ont eu lieu chez femen (sur le porno lors d'une discussion sur Eropolis) mais je n'en ai jamais entendu sur la prostitution (même si je n'étais pas la seule à être pour la légalisation) car c'est une des prises de positions acquise de femen. Cette discussion-là n'était pas en présence d'Inna et aurait sûrement tourné autrement si c'était le cas. Le slogan qui avait été utilisé à Eropolis "porno=viol" a peut-être une certaine légitimité en Ukraine mais ici, comme l'explique très bien Ovidie dans Porno Manifesto le porno ce n'est pas du viol (je conçois que ce n'est peut-être pas tout le message mais c'est ce qu'elles ont exprimés).
Last updated: 2013-07-16 18:49 UTC
This post was generated by a robot! Send all complaints to epsy.
submitted by tabledresser to tabled [link] [comments]


The Australian Seniors Series: Seniors and Relationships 5 Attitudes Men Love About Women - YouTube Qualify Men On These 7 Things and I GUARANTEE You A Great Relationship YouTube Australian TV Commercials 54 (HSV-7, September 11, 2006) The Reality Of Having A Boyfriend New Zealand Dating Holy Communion - YouTube What To Do When A Guy Ignores You [Dating Advice] - YouTube

Australian dating and chat 100% Free - Sydney Single ladies

  1. The Australian Seniors Series: Seniors and Relationships
  2. 5 Attitudes Men Love About Women - YouTube
  3. Qualify Men On These 7 Things and I GUARANTEE You A Great Relationship
  4. YouTube
  5. Australian TV Commercials 54 (HSV-7, September 11, 2006)
  6. The Reality Of Having A Boyfriend
  7. New Zealand Dating
  8. Holy Communion - YouTube
  9. What To Do When A Guy Ignores You [Dating Advice] - YouTube
  10. Australian Sugar Daddy - SugarDaddySites.com.au

Mark Rosenfeld is the Australian dating and relationship coach for women and the founder of Make Him Yours, a dating advice and relationship advice service empowering women to find the love they ... It really doesn’t matter what age you are, having healthy relationships, socialising, and keeping in contact with those you love are vital aspects of any happy lifestyle. Unfortunately for many ... Get More Great Tips - SUBSCRIBE! https://www.youtube.com/channel/UCSNdh3JaCS6OqNyJqUWIs2w?sub_confirmation=1 FREE eBook Click Here: http://bit.ly/2lDwfbo In ... http://www.sugardaddysites.com.au/ is the best Sugar Daddy personals and Sugar Baby dating service in Australia. Mark Rosenfeld is the Australian dating and relationship coach for women and the founder of Make Him Yours, a dating advice and relationship advice service empowering women to find the love they desire. Want to watch more? Here's 10 Mistakes Women Make On First Dates! ... Commercials from Channel Seven Melbourne, recorded on September 11, 2006. Background: Found more commercials on same tape from last time. It just so happens ... Enjoy the videos and music you love, upload original content, and share it all with friends, family, and the world on YouTube. You Know You Are Dating an AUSTRALIAN Woman When.. - Duration: 6:17. Dating Beyond Borders Recommended for you. ... Dating Service Skit - Duration: 8:09. justincaseme Recommended for you. This is one of a series of videos intended primarily for as training aids for clergy of the Church of England on how to conduct services according to the Boo... Mark Rosenfeld is the Australian dating and relationship coach for women and the founder of Make Him Yours, a dating advice and relationship advice service empowering women to find the love they ...